Singapour se met au vert

Le slow tourisme, le respect de la nature et de la population. Tant de notions que souhaitent mettre en avant les acteurs du tourisme singapourien. Ce pays s’inscrit dans les thématiques actuelles et se met à jour pour proposer à ses visiteurs les dernières nouveautés. De quoi attirer de nombreux curieux.

Largement touché par la crise sanitaire, ce n’est que très récemment que Singapour s’est ouverte au tourisme. Les voyageurs français peuvent désormais y séjourner en étant vaccinés.

Vers un tourisme durable et responsable

Surnommée « la ville dans un jardin », Singapour ne cesse de favoriser la nature sur son territoire pourtant occupé par des gratte ciel. L’ambition du pays est de devenir la destination la plus verte au monde d’ici 2030.  La nature occupe déjà près de 50% de la superficie de Singapour. Un défi surprenant qui semble tout de même réalisable. En effet, chaque habitant réside à moins de 400 m d’un espace vert. Toute nouvelle construction doit aussi pouvoir restituer en verdure la surface qu’elle occupe au sol. Cette réglementation a donné naissance à de nombreuses innovations comme des murs végétaux, des jardins suspendus ou encore des rooftops végétalisés.

Au niveau des hébergements, ce concept se retrouve énormément. L’hôtel Park Royal on Pickering, par exemple, se compose de terrasses successives couvertes de végétation et de frangipaniers permettant de fournir une ombre naturelle au bâtiment. Un grand nombre d’aménagements dans la nature a permis à Singapour de développer le tourisme sur son territoire. Le Tree Top Walk en fait partie. C’est un pont suspendu de 250 m de long au-dessus de l’eau offrant un superbe panorama et étant réputé pour l’authenticité de l’expérience qu’il offre aux promeneurs, toujours plus au contact de la nature.

Découvrir de nouvelles saveurs

La gastronomie singapourienne est riche d’influences des pays asiatiques. Dans leur assiette, les touristes dégustent la cuisine locale Peranakan mais aussi celle de la Malaisie, l’Indonésie, la Chine ou encore l’Inde. Chaque quartier culturel (Chinatown, Little India, Kampong Gelam, Joo Chiat) propose une cuisine différente des autres. De plus, le pays est adapté à tous les budgets. De la street food à la cuisine étoilée, toutes les envies sont satisfaites.

Une ouverture vers les évènements professionnels

A Singapour, de nombreux lieux de réunions ont été construits ou rénovés dans le but de minimiser l’empreinte carbone et l’impact écologique de leurs activités. Le centre des congrès Sands Expo & Convention Centre de Marina Bay Sands fait partie de ceux-ci. En ayant investi dans des infrastructures à haut rendement énergétique, le premier centre du pays dédié au MICE (Meetings, Incentives, Conferencing, Exhibitions) a réussi à atteindre la neutralité carbone dès 2020. Aussi, pour soutenir et aiguiller les organisateurs d’événements MICE, le STB a édité une liste de près de 30 sites verts à favoriser pour l’accueil d’événements.

Source ; Tour Hebdo

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Accueil Blog Articles Singapour se met au vert !
a